Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
Article technique
03. décembre 2019

Portrait

STEP de Martigny

La première loi sur la protection des eaux de 1957 a entraîné la construction de stations d’épuration (STEP) dans toute la Suisse. Depuis, leur performance de traitement a été constamment améliorée. Aujourd’hui, près de 100 STEP sont concernées par une nouvelle étape de traitement: elles vont être équipées pour éliminer les micropolluants. Comment les STEP suisses relèvent-elles ce nouveau défi, ainsi que d’autres? Nous vous présentons ici les diverses approches dans de brefs portraits de STEP. Cette fois, nous vous présentons la STEP de Martigny.

Martigny disposait déjà d’un système d’assainissement à l’époque romaine – à cette époque, la ville était connue sous le nom d’Octodurus. On y a donc retrouvé des vestiges de latrines publiques dotées d’un système de tout-à-l’égout. Cependant, à cette époque, les eaux usées n’étaient que déversées et non traitées. La première véritable station d’épuration des eaux usées a été mise en service à Martigny en 1974. Elle comprenait une décantation ainsi qu’une digestion des boues.

La STEP aujourd'hui

Depuis lors, il y a eu plusieurs étapes de renouvellement et d’extensions de la STEP – les derniers travaux de renouvellement des installations et augmentation de la capacité ont été engagés entre 2013 et 2017 pour faire face au développement de Martigny et de son bassin versant, ainsi qu’aux charges correspondantes à l’horizon 2035 (env. 65'000 EH) tout en assurant une nitrification poussée. Les eaux usées de Martigny et des communes environnantes (Martigny-Combe, Liddes, Orsières, Vollèges, Sembrancher, Bovernier, Fully et Charrat) parcourent actuellement la filière de traitement suivant: dégrillage et tamisage, dessablage, décantation primaire et déshuilage, traitement biologique (boue activée), décantation secondaire et biofiltration finale (avec cultures de microorganismes fixées sur un support pouzzolanique).
Les boues d’épuration qui en résultent sont traitées selon les étapes suivantes: pré-épaississement mécanique des boues avant digestion, digestion et déshydratation des boues par centrifugation. Enfin, les boues digerées et déshydratées sont co-incinérées avec les déchets ménagers à l’usine d’incinération de Satom SA à Monthey.

Utilisation du biogaz 

Depuis 2013, l'installation d'injection de biogaz traite le biogaz produit à la STEP et l'injecte dans le réseau de gaz naturel de Sinergy. Ce biogaz est issu de la fermentation des boues des eaux usées, auxquelles sont ajoutés en hiver du petit lait de la laiterie d’Orsières et les résidus de distillation de la société Morand. Le biogaz est utilisé, entre autres, pour alimenter la chaufferie du chauffage à distance de l’Eco-quartier des Vorziers.

Orientation future 

En Valais, quatre grandes STEP communales de la vallée du Rhône, dont la STEP de Martigny, entrent dans la catégorie des installations auxquelles sont raccordés 24'000 habitants ou plus dans le bassin versant de lacs, et qui par conséquent doivent s’équiper pour éliminer les composés traces organiques. Pour la STEP de Martigny, l'étude préliminaire sur le traitement des micropolluants a déjà été réalisée. Une étude complémentaire sera lancée prochainement. Le début des travaux d’extension et de l’étape d’élimination des micropolluants sont prévus dès 2025. Pour l'instant, un traitement par charbon actif est favorisé.

Chiffres clés de la STEP de Martigny
  • Habitants raccordés: 37'208
  • Taille (en EH): 64'700
  • Charge moyenne (DCO, en EH): 47'474
  • Rejets d’eau épurées (m3/an): 5'880'037
  • Boues déshydratées (t MS/an): 2219
  • Production gaz de Digestion (Nm3/an): 255'847
  • Consommation d’électricité (kWh/an): 1'804'304

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.