Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
20. décembre 2018

Blog

La Politique agricole 22+ se révèle être une coquille vide

Le Conseil fédéral reconnaît l’importance d’une protection efficace de l’eau potable et prévoit par conséquent un ensemble de mesures concomitantes dans le cadre de la consultation en cours sur la Politique agricole à partir de 2022 (PA22+).
Martin Sager 

Malheureusement, la PA22+ se révèle être une coquille vide en ce qui concerne l’eau potable. En effet, il est difficile de déterminer si cette politique sera réellement mise en œuvre et sous quelle forme. Par ailleurs, les mesures de protection des eaux et de l’eau potable qu’elle comprendra ne sont pas claires. En ce qui concerne le contenu, la PA22+ s’appuie sur le plan d’action sur les produits phytosanitaires tout aussi peu ambitieux que contraignant. Seules les prestations écologiques requises (PER) comprennent des interdictions relatives aux pesticides particulièrement toxiques. En outre, la réduction prévue de l’azote ne permettra en aucun cas de ménager nos cours d’eau et ressources en eau potable de manière tangible. Le fait que le train de mesures de la PA22+ soit élaboré seulement après le vote concernant l’initiative relative à l’eau potable est par ailleurs inacceptable.

Les critiques relatives à la PA22+ exprimées par l’Union suisse des paysans éveillent également l’attention. La question demeure toutefois de savoir ce qu’il restera effectivement des mesures de protection des eaux au sein de la Politique agricole suite au débat parlementaire ou encore si ces mesures vont survivre au processus politique.

Si la Politique agricole doit en effet résoudre les problèmes connus de l’agriculture en matière de protection des eaux et de l’eau potable comme le Conseil fédéral l’envisage, il sera nécessaire de mettre en place des mesures nettement plus efficaces afin de réduire les apports de substance. Par conséquent, la SSIGE continue de revendiquer un contre-projet substantiel à l’initiative relative à l’eau potable.

L’Association des distributeurs d’eau, la SSIGE, transmettra à tous les distributeurs membres sa prise de position relative à la PA22+ vers la fin du mois de janvier. En tant que branche, nous devons nous engager de manière cohérente pour la protection nécessaire de l’eau potable et exiger des mesures efficaces.

Cordiales salutations

Martin Sager, directeur

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.