Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
09. mai 2019

Interview de Diego Modolell

«L’opinion de chacun de nos membres nous intéresse»

Dialoguer entre eux et avec des représentants du comité: c’est ce que les membres de la SSIGE auront l’occasion de faire, dans le cadre de forums de discussion, lors de l’Assemblée générale du 28 juin 2019 à Lausanne. En matière de gaz et de chaleur à distance, Diego Modolell, responsable du secteur Gaz et chaleur à distance à la SSIGE, souhaite principalement aborder les aspects liés à la stratégie et aux futures prestations de la SSIGE.
Peter C. Müller 

Dans le secteur de l’eau, on débattra à Lausanne de l’«Initiative relative à l’eau potable – de l’eau propre pour tous». Qu’est-ce qui nous attend dans le secteur du gaz et de la chaleur à distance?

Diego Modolell: le spectre des thèmes que nous souhaitons aborder va de l’importance du gaz, à l’avenir, à la chaleur à distance et au couplage des secteurs, en passant par les thèmes d’actualité liés à la politique climatique.

Donc uniquement des thèmes tournés vers l’avenir?

Exactement, nous souhaitons avant tout voir quels sont les thèmes brûlants d’actualité pour les membres de la branche du gaz et de la chaleur à distance, et comment nous devons orienter notre future stratégie ainsi que les prestations correspondantes pour nos membres. Le succès de la transition énergétique en Suisse et ailleurs est souvent une question d’interaction entre les différents éléments et secteurs du système énergétique. Les énergies renouvelables pouvant être utilisées pour le couplage des secteurs, c’est-à-dire l’imbrication du gaz, de la chaleur et de l’électricité, y jouent assurément un rôle important. Nous devons les intégrer les unes aux autres et les utiliser de manière optimale.

Existe-t-il d’autres thèmes qui seront abordés lors de l’assemblée générale?

Oui, la fabrication d’hydrogène ou de méthane à l’aide d’électricité issue d’énergies renouvelables, ce qu’on appelle le procédé de power-to-gas, est certainement l’un des domaines de recherche et d’activité importants de nos membres, au même titre que, dans le domaine de la mobilité, l’utilisation de gaz naturel liquéfié – «liquified natural gas» ou LNG – pour les camions ou les bateaux par exemple.

Comment le dialogue se déroulera-t-il précisément à Lausanne?

Markus Küng, le président de la SSIGE et responsable des départements Réseaux et installations aux Industrielle Werke Basel (IWB), parlera de la valeur actuelle du gaz et de son avenir, sur le thème du «Gaz: quo vadis?». Aujourd’hui, des milliers de ménages cuisinent encore au gaz à Bâle. D’ici 2050, ils seront rares. La branche doit s’adapter en conséquence.

Et quelle sera la suite, après cet exposé d’ouverture du président?

Les représentantes et représentants des entreprises de distribution de gaz et de chaleur à distance seront répartis en deux groupes, l’un francophone, l’autre germanophone, afin de discuter des sujets importants dans le secteur de l’énergie. L’accent sera mis sur le dialogue mais aussi sur la transmission des préoccupations au comité de la SSIGE.

Les conclusions importantes des deux groupes de discussion feront l’objet d’un débat en séance plénière et seront ensuite portées à la connaissance du comité de la SSIGE, lequel tentera d’en tenir compte lors de l’élaboration de sa nouvelle stratégie.

Combien de participants prévoyez-vous pour le forum de discussion dans le domaine du gaz et de la chaleur à distance?

Je pense qu’environ quarante responsables d’entreprises de distribution de gaz ou de chaleur à distance participeront au forum de discussion. Plus le nombre de personnes intéressées nous faisant part de leur opinion sera important, plus nous serons satisfaits. Nous souhaitons connaître les besoins de toutes les entreprises, quelle que soit leur taille. Nous avons déjà une petite idée des défis et problèmes que rencontrent les grandes entreprises de distribution de gaz et de chaleur à distance, comme dans les villes de Bâle et Zurich, mais les petits distributeurs ont peut-être également de tout autres préoccupations au sujet desquelles nous serions heureux d’en savoir plus.

 

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.