Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
17. mars 2014

Journée mondiale de l’eau

Eau potable et énergie

Agendée le 22 mars, la Journée mondiale de l’eau 2014 est dédiée à la thématique «Eau et énergie». Les distributeurs d’eau ont pour mission de fournir de l’eau potable de la qualité d'une denrée alimentaire et en quantité suffisante. A cet effet, ils consomment de l’énergie, en particulier pour le pompage. Mais ils en produisent aussi de plus en plus, sous forme d‘électricité. Selon les estimations de la SSIGE, le turbinage de l’eau potable produit quelque 100 GWh par an, soit 30% de la demande d’énergie des distributeurs d‘eau.

L'eau et l'énergie sont inséparables, comme en témoigne l'importance de l'hydroélectricité: en Suisse, 55% de l'électricité est d'origine hydraulique, contre 16% au niveau mondial. L'eau est certes source d'électricité, mais elle est aussi consommatrice d'électricité - pour le captage, le traitement, le stockage et la distribution d'eau potable.

En Suisse, il y a longtemps que les distributeurs d'eau ne consomment pas seulement de l'énergie, mais qu'ils en produisent aussi. En 1879 déjà, un hôtelier engadinois avait créé une installation de turbinage exploitant la force de l'eau potable. Depuis lors, beaucoup d'autres installations similaires ont vu le jour, favorisées depuis peu par l'introduction de la rétribution à prix coûtant (RPC).

Taux d'auto-approvisionnement proche de 40 pour cent

Selon un sondage de la Société Suisse de l'Industrie du Gaz et des Eaux (SSIGE), les installations de turbinage prises en compte ont produit 38,4 GWh d'électricité en 2011, ce qui représente par extrapolation quelque 100 GWh pour toute la Suisse. La consommation annuelle d'électricité des distributeurs d'eau potable est de l'ordre de 350 GWh, soit l'équivalent de la consommation électrique de la ville de Lucerne. Les principaux consommateurs sont les stations de pompage, les installations de traitement nécessitant nettement moins d'énergie. Compte tenu des projets de turbinage en cours, le taux d'auto-approvisionnement atteindra près de 40% à moyen terme. Selon une ancienne étude de la Confédération, le turbinage peut couvrir jusqu'à 50% des besoins de la branche.

Il faut en moyenne 0,36 kWh d'électricité pour fournir 1000 litres d'eau potable au robinet. On ne peut donc améliorer l'efficacité énergétique de la distribution d'eau que de manière marginale. En revanche, il est possible de réaliser des économies d'énergie substantielles en gérant mieux l'eau chaude, qui absorbe 150 fois plus d'énergie que l'eau froide. Par conséquent, quiconque économise 1 litre d'eau chaude économise autant d'énergie que sa consommation quotidienne d'eau froide.

Journée mondiale de l'eau

La Journée mondiale de l'eau est une journée internationale instituée par l'Organisation des Nations unies. Proposée dans l'Agenda 21 de la Conférence des Nations Unies sur l'environnement et le développement (CNUED) au cours du sommet de Rio de Janeiro en 1992 et adoptée le 22 décembre 1992 par l'Assemblée générale des Nations Unies, elle se célèbre depuis 1993 le 22 mars de chaque année avec des thèmes différents. Depuis 2003, elle est organisée par ONU-Eau.

Renseignements

Société Suisse de l'Industrie du Gaz et des Eaux SSIGE

Suisse romande:
Martial Wicht, m.wicht[at]ssige.ch, 021 310 48 63

Paul Sicher
Communication
Grütlistrasse 44, Case postale 2110
8027 Zurich
Tél.: 044 288 33 33, courriel: p.sicher[at]svgw.ch

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.