Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
31. octobre 2018

10 ans du Centre Ecotox

Bilan de 10 années de succès

Le Centre Ecotox Eawag-EPFL a récemment fêté son dixième anniversaire à l'hôtel de ville de Berne. Environ 80 invités provenant du domaine politique, administratif, scientifique et appliqué ainsi que le personnel du Centre Ecotox ont fêté la réussite de son implantation et les étapes majeures franchies au cours de ces 10 dernières années.

La directrice du Centre Ecotox Inge Werner a souhaité la bienvenue aux invités dans le Grossratssaal de l'hôtel de ville de Berne. 10 ans, ce n'est pas si long du tout, mais elle est néanmoins très heureuse d'avoir atteint ce jalon. La motion de la Conseillère nationale Maya Graf, qui n'a malheureusement pas pu assister à la célébration pour cause de maladie, avait préparé la fondation du Centre Ecotox en 2002, a déclaré Inge Werner. Le Parlement a ensuite donné son feu vert pour que le Centre Ecotox puisse commencer ses travaux en 2008.

Une importante passerelle entre la recherche et la pratique

Dans son discours, la conseillère nationale Tiana Moser a souligné que la sensibilisation aux questions écotoxicologiques n'a cessé de croître au cours des dix dernières années bien que les buts ne soient de loin pas encore atteints. Dans le contexte politique actuel, la recherche écotoxicologique indépendante est plus indispensable que jamais et il faut du courage pour présenter les résultats au public. La vice-directrice de l'OFEV, Franziska Schwarz, a souligné les prestations essentielles fournies par le Centre Ecotox dans l'évaluation de l’assainissement des STEP, l'évaluation des sédiments ainsi que dans l'intégration de l'écotoxicologie des sols dans le plan d'action national sur les produits phytosanitaires. Pour la Confédération, le Centre est devenu un partenaire dont elle ne veut plus se passer, notamment grâce à son bon réseau international. Kurt Seiler, du canton de Schaffhouse, a quant à lui souligné l’utilité du Centre pour les cantons et lui a demandé de continuer à travailler de manière scientifiquement indépendante en restant orientée vers la pratique et l’application. Différents représentants dont Olivier Félix (OFAG), Janet Hering (directrice de l’Eawag), Kristin Becker (EPFL et Conseil des EPF), se sont également félicités du succès du Centre Ecotox et lui ont souhaité bonne chance pour l'avenir.

Des activités diversifiées

La directrice Inge Werner et ses collègues ont résumé le travail du Centre Ecotox lors d’une présentation divertissante qui ne se voulait pas toujours sérieuse. Les invités ont été informés du travail du groupe sur l’évaluation des risques caractérisé par une forte consommation de cafés et des difficultés à satisfaire tous les groupes d'intérêt. Grâce aux Ghostbusters du Centre Ecotox, l'échantillonnage des sédiments a également été réalisé avec succès. Après les mots de conclusion des membres de la direction Rik Eggen et Christof Holliger, un apéro a offert un moment de convivialité propice à l’échange et aux discussions. Les contributions de l'artiste aux bulles de savon, Nicky Viva, ont prouvé à la fois la beauté artistique de phénomènes physico-chimiques et le caractère éphémère des (trop) grands rêves.

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.