Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
07. décembre 2021

Timeline de l’eau

L'histoire de la protection des eaux en Suisse

À l’aide de 200 photos et textes, la nouvelle chronologie de l’eau nous conduit à travers 200 ans de l’histoire changeante de la protection suisse des eaux. Elle est censée montrer comment peut être envisagée la transition vers une gestion plus durable des ressources naturelles.

Comment utiliser à l’avenir les ressources naturelles de manière plus durable? Cette question est au coeur de nombreux débats sur la mutation de la société. Les Nations Unies ont, par exemple, formulé des objectifs pour un développement durable – les objectifs du développement durable (ODD). À l’institut de recherche sur l’eau Eawag, les chercheurs du département des Sciences sociales de l’environnement travaillent intensivement sur les processus de transition visant une durabilité plus large.

«En Suisse, nous avons l’avantage de pouvoir tirer des enseignements des changements intervenus dans la gestion suisse de l’eau au cours des 200 dernières années», déclare Christian Binz, chef de groupe à l’Eawag. «La protection des eaux fait certes toujours face à des défis de taille, tels que la perte de diversité des espèces, le découpage des biotopes et la pollution aux microparticules. Néanmoins, de gros progrès ont été réalisés dans divers domaines depuis les années 50.» La nouvelle chronologie de l’eau documente cet exemple afin de rendre accessible aux experts, à l’administration, aux institutions de formation et au grand public une étude de cas permettant d’accroître la durabilité. La chronologie représente sur un axe temporel l'histoire de la protection des eaux en Suisse depuis le début du 19e siècle, sous la forme de 200 grandes étapes illustrées et commentées. L’accent est mis sur la connexion d’éléments technologiques, sociétaux et écologiques dans le processus de transition vers plus de durabilité.

L’utilisation de la ressource en eau au fil du temps

Depuis le début du 19e siècle, les cours d’eau ont subi en Suisse de multiples mutations. Ils ont été exploités intensivement, pollués par des déchets et des eaux usées, confinés dans des canaux étroits et parfois des conduites souterraines, pour finir par être libérés peu à peu de leur corset et remontés à la surface, dépollués, nettoyés et enfin mis sous protection par la loi.

La chronologie de l’eau nous guide à travers ce passé à l’aide d’événements concrets. Elle commence par la construction des barrages et l’électrification par les centrales hydrauliques au 19e siècle. Les premiers problèmes, comme les hécatombes de poissons ou la présence du choléra dans l’eau potable, font leur apparition; puis, plus tard, apparaissent les premières ébauches de solutions telles que l’interdiction de la baignade, les premières stations d'épuration et l’interdiction des phosphates dans la lessive. Des instituts de recherche ont été fondés et des réseaux de points de mesure de la qualité de l’eau ont été mis en place. Le voyage dans le temps s’achève aujourd’hui avec l’actuelle loi sur la protection des cours d’eau et les nouveaux défis posés par le changement climatique. À ce sujet, la chronologie fournit d’intéressants détails, montre des connexions et met en lien avec des informations plus approfondies.

Réseau complexe en quatre dimensions

Il est intéressant de noter la complexité d’un tel processus de transition vers plus de durabilité. La chronologie de l’eau le montre: il a fallu des efforts collectifs dans de nombreux domaines pour faire évoluer la protection des eaux. En Suisse, des personnes, des organismes privés, des entreprises et des associations de défense de l’environnement se sont engagés pour l’eau. Les politiques ont ensuite promulgué des lois et des ordonnances pour protéger les cours d’eau. Parallèlement, la
population prenait conscience que l’eau est une ressource indispensable à la vie. En outre, des progrès techniques étaient nécessaires pour protéger efficacement les cours d’eau en Suisse et assurer une gestion durable. Et dernier point non négligeable, la recherche a contribué à la protection de l’eau en fournissant des données et des informations et en alertant suffisamment tôt sur de nouveaux dangers encore inconnus, tels que la pollution de l’eau par les produits phytosanitaires, les
médicaments, les produits chimiques utilisés dans les produits ménagers de nettoyage ou de soins corporels.

Il n’existe pas de recettes simples

L’exemple de la protection des eaux devrait servir d’inspiration sur la manière de traiter les autres ressources naturelles et permettre de répondre à des défis tels que le changement climatique et la perte de biodiversité. Mais bien sûr, les enseignements ne peuvent pas être copiés tels quels. «Il n’existe pas de recettes simples pouvant s’appliquer à tous», déclare Manuel Fischer, chef de groupe à l’Eawag, qui a lancé le projet chronologie de l’eau avec Christian Binz. «Cependant, nous pouvons
apprendre d’après l’exemple de l’eau, comment peuvent être appréhendés les changements structurels profonds. Nous espérons donc que les cercles politiques et universitaires se serviront des informations de la chronologie de l’eau pour continuer à faire avancer le développement durable.
Peut-être parviendrons-nous ainsi à initier également un dialogue entre les acteurs concernés.»

Auteur: Bärbel Zierl, Communication Eawag

Timeline de l'eauwww.wassertimeline.ch/fr

Vous trouvez plus d'informations dans notre News-Agenda

Contact pour des questions:
Christian Binz, Chef de groupe, Cluster: Cirus, christian.binz@eawag.ch, 058 765 50 30
Manuel Fischer, Chef de groupe, Cluster: PEGO, manuel.fischer@eawag.ch, 058 765 56 76

LinkSustainable developement goals

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.