Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
02. décembre 2020

Prolog

La numérisation ne remplace pas l'expertise !

Contraint par la situation actuelle, vous êtes peut-être assis au bureau de votre domicile en télétravail, ouvrant ce numéro d’Aqua & Gas depuis votre ordinateur. Contrairement à ce qui était le cas dix ans auparavant, ces possibilités numériques s’offrent désormais à nous et sont déjà devenues une évidence, même si les échanges en personne nous manquent probablement à tous.

La numérisation nous permet de faire avancer de nombreux projets de recherche sans être dans un laboratoire. La recherche consacre de toute façon de plus en plus de temps à l’évaluation des données, mais c’est également le cas dans de nombreuses entreprises comme les laboratoires environnementaux. Les logiciels et le matériel améliorés permettent de collecter et d’analyser automatiquement toujours plus de données.
La combinaison d’instruments innovants, tels que la spectrométrie de masse à haute résolution, avec de nouvelles capacités d’analyse des données ouvre des possibilités intéressantes dans le domaine de l’analyse environnementale. Il devient possible d’identifier toujours plus de micropolluants, comme les métabolites des pesticides. Désormais, cela est même possible directement sur le terrain: l’échantillon est prélevé automatiquement par une unité mobile avant d’être préparé et mesuré. Une analyse de la qualité de l’eau est ensuite envoyée sur l’ordinateur à la maison toutes les demi-heures. À l’heure actuelle, ce procédé se trouve encore au stade de la recherche. Mais dans quelques années, les cantons et distributeurs d’eau pourraient exploiter de telles unités de mesure en plus du réseau de capteurs existant. Il sera ainsi possible d’améliorer continuellement la collecte des données sur la qualité de l’eau et de les envoyer quasiment en temps réel aux autorités, ou même aux citoyens directement sur leur ordinateur à leur domicile. Il convient cependant de ne pas oublier que toutes les étapes d’analyse doivent être planifiées et installées ou réalisées par des experts pour éviter qu’il n’en résulte une «salade» de données et que des conclusions erronées soient tirées. Analysées correctement et rapidement, les données haute résolution peuvent aider à réagir plus vite, p. ex. en cas de déversement accidentel. Il est aussi possible de fournir une évaluation plus complète du risque pour l’environnement et les êtres humains. La situation actuelle donne à la numérisation une impulsion dans de nombreux domaines de la vie, la recherche et la surveillance environnementale. Cela crée de nouvelles opportunités et facilite certaines choses. Mais il serait certainement erroné de croire que l’on pourrait se passer de l’expérience et des connaissances spécialisées.

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.