Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
Article technique
20. mars 2017

Installations dans les exploitations agricoles et maraîchaires

Chaque consommateur est soumis à l’obligation de diligence

La nouvelle notice technique relative à la prévention des retours d’eau présente de manière détaillée les équipements appropriés pour réaliser des installations ad hoc dans les exploitations agricoles et maraîchaires et sert également d’aide à la planification.
Martial Wicht 

Pensez-vous qu’une telle notice technique soit  pertinente, nécessaire, voire indispensable?
La notice est sans aucun doute pertinente. Au regard des normes auxquelles sont soumises les exploitations laitières et maraîchères, elle donne à l’agriculteur un aperçu des cas de figures pouvant se présenter sur son exploitation. Les schémas permettent un contrôle autonome rapide, le cas échéant les points à faire contrôler par un professionnel sont rapidement et facilement identifiables.

La notice technique «Protection contre les retours  d’eau dans les exploitations agricoles» répond-elle à un besoin des Autorités cantonales?
Les autorités cantonales, mais plus particulièrement communales sont quotidiennement au front pour garantir à leurs citoyens une eau de qualité irréprochable. Ils auront à n’en pas douter recours régulièrement à la notice. Ils disposent de toutes les explications et schémas nécessaires pour effectuer les contrôles de routine ou les contrôles de constructions.

Pensez-vous qu’il y ait des risques potentiels de retours dans l’eau qui détérioreraient la qualité bactériologique de l’eau des réseaux?
Les facteurs de risques sont, sur une exploitation agricole plus élevés que la moyenne. Les détergents utilisés (par exemple pour le nettoyage des installations de traite) ainsi que l’exposition à des agents aussi agressifs que l’ammoniac dans les éclaboussures de selles, ou dans l’air augmentent les risques de détérioration et donc de pollution.

Dans votre périmètre d’activités, connaisez-vous des cas de contaminations des réseaux d’eau potable dues à des retours d’eau dans des exploitations d’eau potable?
Dans le local de traite, de l’eau potable est nécessaire pour nettoyer les pis des vaches et les récipients utilisés lors de la traite. Ici, la notice technique impose un disconnecteur.




Une partie de la notice technique est consacrée aux sources privées qui alimentent des réseaux privés qui sont également raccordés au réseau public. Allez-vous appliquer la notice technique pour ces situations?
Sans aucun doute! La notice passe en revue la plupart des cas auxquels on peut être confronté sur le terrain. Elle informe, permet de rassurer, le cas échéant d’agir de manière ciblée. Ceci pour le bénéfice de tous.

Comment gérez-vous les interconnections des réseaux publics et privés? Connaissez-vous des cas de contaminations causées par par ces interconnections?
Oui, il m’est arrivé d’être confronté à de tels cas, sans que cela n’induise de contamination des réseaux publics. Il suffit alors de comparer les incidences financières en cas de contamination avec les coûts d’adaptation. La suite se met en place d’elle-même.

Pour terminer, allez-vous diffuser la notice technique «Protection contre les retours d’eau dans les exploitations agricoles et maraîchaires» sur le territoire fribourgeois?
Même si de prime abord, les détails des schémas peuvent s’avérer difficiles d’accès pour un non initié, elle permet néanmoins d’approcher l’ensemble de la problématique de manière efficiente et claire. À recommander chaque fois que cela sera nécessaire.

Portrait succint d’Eric Girardin
Eric Girardin est issu d’une famille paysanne et ingénieur agronome. Il a été responsable de la protection des eaux dans le milieu agricole pour le canton de Fribourg pendant plus de 11 ans. En parallèle, il reprend ses études au Centre d’Hydrogéologie et de géothermie de l’Université de Neuchâtel et obtient en 2009 un master en science. En 2011, il fonde Hydrolina Sàrl, un bureau d’ingénieurs spécialisés dans les domaines des eaux, de l’hydrogéologie et la géotechnique, basé aujourd’hui à Romont FR et Vaulruz.

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.