Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
25. octobre 2017

Blog

I have a dream - Des ressources en eau potable exemptes de pesticides

«I have a dream» est le titre du célèbre discours du défenseur des droits des citoyens américains Martin Luther King, tenu à l’occasion de la marche sur Washington pour le travail et la liberté, le 28 août 1963 à Washington, D.C. Ce message, qui pouvait paraître utopique dans un premier temps pour beaucoup d’entre nous, a commencé à déployer progressivement ses effets au cours des années suivantes. Le rêve ne s'est peut-être pas complètement réalisé, mais le discours, accompagné de diverses activités concrètes, a sans aucun doute eu beaucoup d’impact ainsi qu’un retentissement considérable dans les années qui suivirent.
Martin Sager 

En tant que distributeurs d’eau, nous pourrions également proclamer: «We have a dream». En l'occurrence, que nos ressources en eau potable restent propres (comme le prescrit la loi sur la protection des eaux) et qu’elles soient exemptes de pesticides et d’autres substances étrangères. En tant que représentants de la branche, nous devons nous aussi faire preuve de ténacité, de patience mais aussi de compétences techniques afin de réaliser progressivement notre rêve. Je pense toutefois que certains objectifs ont d’ores et déjà été atteints. Au cours des quatre derniers mois, nous avons compté par exemple plus de 150 comptes-rendus dans le cadre de la veille médiatique sur le thème de la pollution des ressources en eau par les pesticides. L’année précédente, nous en avions recensé moins de la moitié. Les pesticides sont devenus un sujet d’intérêt public. Ce mouvement collectif nous aide à exercer une pression afin d’atteindre nos objectifs.

La prochaine étape consiste à réviser l’ordonnance sur la protection des eaux. Il faut fixer des valeurs limites contraignantes pour les métabolites non-pertinents. Bien entendu, les débats ont commencé depuis longtemps dans les coulisses. A cette occasion, la SSIGE plaide pour un changement de cap radical: le secteur de l’eau potable nécessite des valeurs limites strictes et en fin de compte la mise en œuvre rigoureuse du principe de précaution et des mesures de protection. Une prise de position atteste et explique la position de la branche de l’eau potable.

Un long chemin reste à parcourir afin que nos ressources en eau potable soient exemptes de pesticides. Mais cela vaut la peine de s’engager pour réaliser ce rêve.

Meilleures salutations
Martin Sager, Directeur SSIGE

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.