Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
24. janvier 2023

Secteur gaz et chaleur à distance

Les défis et les thèmes de l’année 2023

L'année 2022 comportait divers défis pour l'approvisionnement énergétique en Europe et en Suisse. Le fait que les discussions soient menées à un niveau plus réaliste qu'il y a encore peu de temps est un aspect positif. Il s'agit maintenant de mettre en œuvre les orientations stratégiques prises.
Diego Modolell 

Plusieurs défis se sont présentés à nous au cours de l'année 2022, notamment dans le domaine de l'énergie. Il faut tout d'abord mentionner la dépendance au gaz naturel russe, qui doit être remplacé à moyen terme par des gaz renouvelables. Dans ce contexte, la crise peut être considérée comme un accélérateur et augmenter considérablement la disponibilité du gaz renouvelable à moyen terme. En outre, et afin de réduire les émissions nettes en CO2, les températures records mesurées rendent le passage au gaz renouvelable encore plus évident.

En outre, l'année 2022 a montré à quel point la Suisse est dépendante de l'étranger, qu'il s'agisse d'électricité, de gaz ou d'autres sources d'énergie. Dans ce domaine, il faut viser une plus grande autosuffisance : Dans ce contexte, la chaleur à distance peut et va jouer un rôle très important.

Gaz renouvelables, hydrogène, pénurie de gaz

Cette année encore, le travail sur les bases dans le domaine des gaz renouvelables, en particulier sur l'hydrogène, va fortement solliciter la SSIGE. Après avoir posé la première pierre en 2022 avec l'extension de la directive G18 «Qualité du gaz» au mélange d'hydrogène (jusqu'à 20%) au gaz H et à la qualité du gaz pour les réseaux d'hydrogène pur, la réglementation sera également développée de manière conséquente en 2023. Outre la révision de la G13 concernant «l'injection de gaz renouvelables, les directives», G1 «installations dans les immeubles», G2 «conduites», G7 «installations de détente de gaz», G23 «metering» seront abordées et élargies.

En outre, la première recommandation concernant exclusivement l'hydrogène et portant sur la «conception, la construction et l’exploitation de réseaux de conduites d'hydrogène» sera publiée prochainement.

Avec le travail de réglementation, la première pierre est posée pour développer les autres services. On peut citer par exemple des manifestations telles que la journée technique sur l'hydrogène qui se tiendra le 10 mai à Bienne ou le projet visant à analyser le réseau de gaz pour déterminer sa compatibilité avec l'hydrogène.

Bien entendu, des thèmes plus «classiques» comme la directive G1007 sur «les contrôles périodiques de sécurité des installations de gaz» ou le démantèlement des installations de gaz seront également abordés.

Finalement, nous continuerons à nous préoccuper de l'éventuelle pénurie de gaz. Cet hiver, il semble que nous puissions lever l'alerte de pénurie de gaz, surtout grâce à des températures modérées. En revanche, l'hiver prochain 2023/24 représentera définitivement un plus grand défi, et la recommandation G1010 «pour gestionnaires de réseaux de distribution en cas de pénurie ou de coupure de gaz» sera donc élargie.

Chaleur à distance

Dans le domaine de la chaleur à distance, la SSIGE a pu s'organiser en 2022 selon une structure de commissions analogue à celle du gaz et de l'eau. Outre une commission principale, il existe pour l'instant deux sous-commissions qui se consacrent à la thématique de la formation de spécialiste en chaleur et froid à distance (titre de travail) ainsi qu'à l'exploitation et à l'entretien des réseaux thermiques. Divers thèmes sont prévus pour cette année, que nous aborderons avec l'aide d'experts très motivés issus de notre cercle de membres qui s'est considérablement élargi.

Il convient de mentionner encore (outre les 2 activités mentionnées des sous-commissions) les thèmes des techniques de raccordement et du lit de pose des conduites.

Au cours du deuxième semestre, nous organiserons à nouveau une journée technique sur la chaleur à distance. Cette année, elle traitera, entre autres, de la mesure de chaleur. Lors de la journée technique "Sécurité au travail et protection de la santé" du 19 avril à Baden (en allemand), des thèmes relatifs à la chaleur à distance seront également abordés.

Conclusion : l’année 2023 sera elle aussi une année mouvementée avec des travaux variés dans les commissions. Du côté de l’administration, nous nous réjouissons de continuer à développer le portefeuille avec nos membres en des temps aussi intéressants.

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.