Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
05. septembre 2022

Blog

Un large débat vers des solutions viables

Saviez-vous que le VSA compte plus de 1500 membres ? Parmi eux, on retrouve d’importantes administrations de plus de 100 collaborateurs, mais aussi de nombreux cantons, communes et villes, des associations responsables de la gestion de stations d’épuration des eaux usées, des bureaux d’ingénieurs et de planification, des fabricants, des écoles et des membres individuels.
Anja Herlyn 

Nous sommes heureux d’accueillir de plus en plus de femmes au sein du VSA, mais aussi beaucoup de jeunes et d’employés de longue date, quatre régions linguistiques et bien plus de nations encore, qui tous enrichissent notre travail. Les métiers les plus divers sont représentés : technologues en assainissement, spécialistes de l’épuration, ingénieures du bâtiment et en environnement, biologistes, écologues et économistes, praticiens, professeures… Et la liste est encore longue. Bref, nous sommes une association professionnelle hétéroclite qui poursuit une mission commune, un même objectif : nous nous mobilisons toutes et tous pour des eaux propres et vivantes, avec la volonté de les transmettre aux générations futures dans un meilleur état que celui dans lequel nous les avons trouvées.

Au sein du Comité du VSA, nous essayons de tenir compte de notre hétérogénéité en faisant appel à des représentants et représentantes de différentes disciplines et organisations. Ce n’est pas chose simple, puisque les régions, les âges et les genres doivent également être représentés de manière équilibrée.

Si notre objectif nous unit, la façon d’agir donne souvent lieu à des débats passionnés. Peut-être devrions-nous aborder cette façon d’agir encore plus largement au sein du VSA, voire consulter d’autres disciplines telles que l’aménagement du territoire, l’architecture ou la protection des eaux souterraines.

Je suis convaincue que nous créerons ainsi une valeur ajoutée qui profitera non seulement à la protection des eaux, mais qui donnera aussi lieu à un développement urbain durable et contribuera au « zéro net » d’émissions de gaz à effet de serre.

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.