Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
29. septembre 2022

La politique en zigzag

Le Conseil des États travaille sur une révision à la baisse de l’objectif de réduction des pertes des éléments fertilisants.

Le Conseil fédéral doit être chargé de revoir à la baisse l’objectif de réduction des pertes des éléments fertilisants fixé à 20 %. C’est l’objet d’une motion de la conseillère nationale PLR Johanna Gapany, adoptée par le Conseil des États le mercredi 21 septembre 2022.

À peine l’initiative parlementaire Iv. pa 19.475 a-t-elle été adoptée et les ordonnances décidées que l’objectif fixé de réduction des pertes des éléments fertilisants est à nouveau torpillé par une motion : le Conseil des États a approuvé la motion 22.3795 le 21.09.2022. Et ce, avant même l’entrée en vigueur effective des ordonnances concernées de l’Iv. pa. 19.475, et malgré le fait que les pertes des éléments fertilisants devraient être réduites d’au moins 30% pour atteindre les objectifs environnementaux de l’agriculture.

La conseillère nationale Gapany veut manifestement empêcher une réduction du cheptel dans l’agriculture et le conseiller national Hegglin (Le Centre) a reproché au Conseil fédéral d’avoir agi dans la précipitation.

La pression pour une agriculture respectueuse de l’environnement est-elle retombée ?

Rappelons que l’Iv. pa. Iv. 19.475 n’a vu le jour qu’à la suite de la pression massive exercée par l’initiative pour une Suisse libre de pesticides et surtout par l’initiative sur l’eau potable. Aujourd’hui, la pression semble être retombée.

La motion a été transmise au Conseil national. Plus d’informations dans la dépêche de l’ATS du 21 septembre

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.