Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
11. juin 2021

Prise de position

Le VSA accueille favorablement le paquet d'ordonnances environnementales du printemps 2022

Le VSA prend position sur les amendements prévus de l’ordonnance sur la réduction des risques liés à l’utilisation de substances (ORRChim) et de l’ordonnance sur les produits phytosanitaires (OPPh) et soutient expressément les changements prévus.

L’Association suisse des professionnels de la protection des eaux accueille très favorablement l’application des mesures adoptées par le plan d’action visant à la réduction des risques et à l’utilisation durable des produits phytosanitaires. Heinz Habegger, président du VSA, souligne: «Nous considérons ces mesures comme une étape aussi essentielle que nécessaire sur le chemin vers une meilleure protection de nos eaux contre les résidus de pesticides». Selon l’expertise du VSA, les principales avancées portent sur les exigences supplémentaires imposées aux produits qui doivent être autorisés pour un usage non professionnel ainsi que sur les prescriptions pour les pulvérisateurs en dehors des prestations écologiques requises (PER). Depuis des années, le VSA attire l’attention sur le fait que l’usage non professionnel de produits phytosanitaires dans la maison et le jardin contribue de manière essentielle à la pollution des eaux en pesticides. Heinz Habegger explique: «Les résultats obtenus par l’Observatoire de l’environnement ne laissent aucun doute. À cause d’une utilisation non conforme, les résidus de pesticide arrivent dans les eaux souterraines et superficielles, où même à de faibles concentrations, ils peuvent nuire aux animaux et aux plantes pour finalement potentiellement polluer l’eau potable que nous buvons».

Un nouvel alinéa dans l’OPPh définit désormais des exigences supplémentaires pour les produits autorisés pour un usage non professionnel. Ces exigences tiennent compte du fait que contrairement aux professionnels, les utilisatrices et utilisateurs non professionnels ne sont pas formés et ont moins conscience des risques des produits phytosanitaires pour l’Homme et l’environnement. Le VSA salue en particulier la disposition selon laquelle les produits toxiques ou très toxiques pour les organismes aquatiques sont désormais entièrement exclus d'un usage non professionnel. Parmi ces produits, on compte surtout les insecticides qui mettent en danger et nuisent aux organismes vivants aquatiques, même à de très faibles concentrations.

Le fait d’interdire les herbicides à un usage non professionnel constitue également une étape indispensable. Le VSA considère qu’il est important que les utilisatrices et utilisateurs puissent acheter des produits prêts à l’emploi dans des formats adaptés. Ceci permet d’éviter de devoir diluer des produits concentrés, qui augmentaient le risque de pollution de l’environnement.

 

Kommentar erfassen

Kommentare (0)

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.