Plateforme pour l’eau, le gaz et la chaleur
27. mai 2020

Blog

La transition énergétique est possible sans petite hydraulique!

L’industrie électrique suisse fait face à des défis importants: d’ici à 2050, elle doit en effet remplacer la production des centrales nucléaires ET produire plus d’électricité pour la décarbonisation de la mobilité et des bâtiments.
Stefan Hasler 

Ce n’est qu’ainsi qu’il sera possible d’atteindre l’objectif «zéro émission nette». En l’espace d’une génération, la Suisse va donc avoir besoin de 40 à 50 térawattheures (TWh) supplémentaires de courant renouvelable par an.

Une «transition solaire» doit permettre de relever ce défi: le potentiel du photovoltaïque s’élève à plus de 80 TWh/an [1]. Afin de pouvoir collecter cette électricité, la sphère politique doit définir les conditions-cadres de manière à ce que les installations photovoltaïques et les capacités de stockage nécessaires soient installées dans un délai convenable.

En revanche, la petite hydraulique se révèle insignifiante avec son potentiel de développement de 0,1 à 0,5 TWh. Néanmoins, les moyens supplémentaires prévus par la Confédération dans la révision de la loi sur l’énergie sont disproportionnés par rapport à la situation: 30 millions de CHF sont prévus pour la petite hydraulique, et 65 millions de CHF pour le photovoltaïque. L’énergie solaire ne disposera que du double des moyens supplémentaires alors que son potentiel est 300 fois plus élevé ?

Les répercussions environnementales des centrales hydroélectriques sont bien plus importantes que celles du photovoltaïque. Nous n’avons pas besoin de nouvelles installations et d’un empiètement supplémentaire sur les cours d’eau. Si le potentiel de l’énergie solaire était exploité à son maximum, il nous serait même possible de désaffecter des centrales au fil de l’eau du Plateau et de laisser à nouveau nos fleuves couler en toute liberté!

Les fonds d’encouragement ne doivent donc pas être investis dans la petite hydraulique, mais dans le développement du photovoltaïque et des capacités de stockage ainsi que dans les mesures de compensation écologiques pour garantir la production hydroélectrique actuelle.

Faites aussi entendre votre voix! La consultation pour la révision de la loi sur l’énergie et donc pour l’utilisation des fonds d’encouragement dure encore jusqu’au 12 juillet 2020.



[1]  Toits: 50 TWh; façades: 17 TWh; autres sites adaptés comme les installations d’insonorisation et de protection contre les avalanches, les parkings et bords de route, les toits repliables au-dessus des bassins de décantation des STEP, etc.: 15 TWh.

Kommentar erfassen

Kommentare (1)

Aline Choulot am 27.05 2020 um 18:49

Swiss Small Hydro

Cher Monsieur Hasler, Que diriez-vous de prendre un café ensemble? Nous prendrions le temps de réviser nos classiques en matière d'énergie, de cycle de vie, de potentiels, de chiffres, de complémentarités, de variations journalières et saisonniers, d'énergie grise, de stabilité du réseau électrique, de rendements énergétiques, ... , et d'avenir en commun, avec toutes les énergies renouvelables. Avec mes plus cordiaux messages, Aline Choulot Responsable du secrétariat romande de Swiss Small Hydro, et ingénieure depuis 16 ans dans la petite hydraulique

e-Paper

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «AQUA & GAS» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Wasserspiegel» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.

Avec l'abonnement en ligne, lisez le E-paper «Gasette» sur l'ordinateur, au téléphone et sur la tablette.